40 ans, le nouveau 30 ans

20130930-061904.jpg

Si comme moi vous êtes presse fémininivore, cela ne vois aura pas echappé, 40 ans c’est le nouveau 30 ans. C’est pas moi qui le dis hein, même si je ne peux que me réjouir de ce genre de vérité évidente. Si vous parcourez un tant soit peu les Grazia, Elle et consorts leurs pages ont récemment consacré des articles à ces nouvelles quadras.

Si cela m’arrange autant figurez-vous c’est que biologiquement parlant je suis plus proche des 40 que des 30. C’est un euphémisme que de le dire puisque je soufflerai mes 40 petites bougies le 27 janvier prochain. Et ouais ça calme hein?

Eh bien même pas mal pour moi, je m’en réjouis même si vous voulez savoir. Même que pour la première fois de ma vie je prépare une big fête pour les fêter dignement. Pour les autres passages de dizaine, je n’ai rien fait, enfin juste une fête en famille comme chaque année.
Je me souviens que pour mes 25 ans j’étais au Canada chez ma bestfriend forever Marylène. Je me souviens que pour mes 30 ans j’étais maman pour la première fois (Léo est ne le 11 octobre il avait donc 3 mois et demi le jour de mes 30 ans) et que cela suffisait à mon bonheur.

Aujourd’hui j’ai envie de fêter mes 40 ans car j’ai le sentiment que cette date symboliquement va ouvrir une nouvelle page dans le livre de ma vie. ( hannnn je deviens lyrique)
En effet, la trentaine a été pour moi la dizaine de la maternité avec tout l’épanouissement qui va avec mais avec aussi la fatigue et un certain renoncement à soi.

Aujourd’hui mes trois soleils grandissent, ils auront 10, 8 et 6 ans à la fin de l’année. C’est un âge ou ils ont toujours besoin de moi – mais les enfants ont quelque part toujours besoin de leur maman, non?- mais sont de plus en plus autonomes. Et de mon côté je peux reprendre le sport de façon intensive – comme je l’ai toujours pratiqué de l’âge de 6 ans à l’âge de 29 ans-, je peux aussi, même si je n’ai jamais cessé de le faire mais de façon plus épisodique, m’octroyer des soirées avec des copines, voire des week- ends. Et toujours aussi, sortir avec l’homme de ma vie et le père de mes enfants, comme hier soir au cinéma pour voir en avant-première le très joli « Une vie domestique » avec la toujours très juste Emmanuelle Devos.

Bref, 40 ans même pas peur. Même qu’en plus il paraît que je les fais pas. Et je dois bien avouer que je ne boude pas mon plaisir. Même aussi que je vais m’offrir pour cette occasion une virée au Canada pendant 12 jours en février prochain. La vie est belle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s